• Bonjour à tous!

    Alors, ça fait longtemps que je n'ai pas fait d'article ici, hein ?!

    Aujourd'hui je fais, à priori, l'ultime article de ce blog...

    Et oui, j'ai décidé d'arrêter définitivement ce blog, dont je ne m'occupe plus trop depuis quelques mois. J'ai longtemps hésité à arrêter, parce que Chez Mirlen c'est mon tout premier blog, c'est un bébé qui a grandi pendant trois ans maintenant, mais duquel je me suis lassée - ouais, encore heureux que ce soit pas un vrai gosse, je vous l'accorde !

    J'ai mis de moins en moins de mon temps dans l'écriture d'articles, dans l'écriture de textes à publier sur le blog, dans la recherche d'idées pour l'innover et le faire vivre ; et maintenant il ne me reste plus grand chose. 

    En effet, beaucoup d'événements apparus au cours de l'année dernière ont produit des changements chez moi. Beaucoup de choses ont fait que je n'arrivais plus à écrire comme avant, que je ne pouvais plus écrire, etc. Il y a eu aussi mon second blog, sheng huo mon amour, qui me prenait un peu plus de temps et que je mettais au premier plan. Il y a des articles et des textes que j'ai fait POUR ce second blog, qui ne peuvent appartenir qu'au second blog. Je ne pouvais pas les publier ici pour continuer à faire vivre Chez Mirlen.

    Donc aujourd'hui je prends la décision d'arrêter ce blog, parce que j'ai d'autres projets, parce que j'ai envie d'autres choses, et que j'ai besoin de renouveau. C'est comme ça que ça marche : ça commence avec une idée, ça fait un bout de chemin, ça grossit et puis ça s'arrête.

    Mais le temps de croissance de mon blog, la période pendant laquelle il a bien vécu, pendant laquelle je recevais de nombreux messages et de nombreux commentaires, pendant laquelle j'ai fait énormément de rencontres ; elle a été vraiment belle.

    Ce blog m'a permis de faire la connaissance de blogueurs super sympas, je me suis rapprochée de quelques uns beaucoup plus que d'autres, et certains me restent jusqu'à aujourd'hui en mémoire. Mes premiers lecteurs, mes nouveaux amis, des échanges super sympas... Catiminy, Luke de CanalBlog, ValOu*** (une des toutes premières adeptes du blog qui, je crois, ne fréquente plus ekla), Amy, Les Couuz, HoaiDiep... 

    Et bien sûr mon très très cher Elloctan, sans qui ce blog n'aurait même pas existé. L'histoire de mon premier blog est très très étroitement liée à celle du sien, Les Royaumes Isolés, qui a été ma première inspiration pour le mien ; ma première envie de faire partager moi aussi ce que j'écrivais. Je me souviens du premier design, du premier article, des heures passées à lire son blog avant de créer le mien, tout ça comme si c'était hier. Et même si ekla c'est une aventure virtuelle, c'est une putain de belle aventure !

     

    Heureusement (ou pas ?!) je ne quitte pas l'univers du blog, puisque je garde shenghuo et que j'ai un autre projet de blog en tête (qui verra peut-être le jour). Je ne vais pas fermer le blog ou en interdire l'accès au public, je vais tout laisser là au cas où quelques internautes passent par là et souhaitent découvrir le contenu du blog. Je n'ai pas non plus (oh mon dieu, non !!) arrêté d'écrire ; je suis sur un petit projet depuis quelques mois, en fait.

    Chez Mirlen ça a beaucoup été le journal d'une adolescente tourmentée de sentiments et fourmillant d'imagination ; le journal d'une enfant qui a bien grandi à travers son écriture et son blog. C'est un blog qui a aussi donné naissance à un petit bouquin, mon bébé2, My First Time (chez édilivre).

    Merci à tous ceux qui l'ont suivi ! :)


    2 commentaires
  • Bonjour,

    alors voilà pour vous : un texte baveux qui respire un truc positif. C'est niais. C'est "nian nian". C'est nul. Peu importe. Il était assez vrai et spontané.

    Avec la lecture, Le début du Clavier bien tempéré de Bach interprété par Glenn Gould :

    Une autre

    Une autre

     


    votre commentaire
  • Coucou,

    aujourd'hui je poste mon dernier délire..

    D'habitude, moi et la couleur, ça fait deux mais bon... j'aime bien peinturer un peu, des fois que des petits tableaux me passent sous la main ^^

     

    Alors voilà, depuis hier je suis occupée à une peinture de Pierre Desproges, 50x70cm . Je vous poste aussi quelques étapes jusqu'à la réalisation finale. (veuillez par contre excuser la qualité je n'avais pas d'appareil)

    Peinture

    Peinture

    Peinture

    Peinture

    Peinture

    Peinture

    And the final product :

    Peinture

    Peinture

    Voila, j'espère que vous aimez :)

    À bientôt !


    18 commentaires
  • Je suis Charlie

    Bonjour à tous,

    aujourd'hui je poste juste un article en réaction aux événements qui nous agitent tous en ce moment..

    Je n'ai évidemment pas dit tout ce que je pensais, je saute quelques points, et j'ai essayé de réfléchir le plus possible à la situation et à mon opinion. Je poste juste ma réaction, que vous pouvez lire (ou non) en essayant de ne pas trop étriquer mes pensées ; et je n'ai certainement pas une grande position pour discuter et débattre du sujet mais après tout, j'ai quand même le droit de donner mon avis, aussi petite que je sois, alors j'y vais..

    Vous pouvez également partager votre ressenti.. À bientôt !

     

    Pourquoi « Je suis Charlie » ?

     

     

    Je suis Charlie parce que l'acte me révolte, et qu'il m'attriste et qu'il me choque. Les dessinateurs morts, je ne les connaissais pas plus que ça, le journal je ne le lisais même pas, mais vous savez quoi : je suis quand même Charlie ; parce que je soutiens toutes les familles, parce que même si je n'étais pas « directement concernée » par une perte de mes modèles ou de dessinateurs qui ont bercé mon enfance, comme pour beaucoup, je suis pour ce qu'a réveillé cet attentat. Je suis Charlie parce que je comprends le combat que ça a réveillé et que je trouve ça grave qu'on doit faire taire à coup de fusil ceux qui osent déconner et rire de nous.

    Je comprends que des caricatures ou des moqueries peuvent nous atteindre et nous faire mal, mais il y a d'autres façons de nous faire entendre et de demander respect ou peu importe ce qu'on recherche que par des balles, que par du sang et par le meurtre et la tuerie. Pourquoi faire couler le sang ? Pourquoi tuer douze personnes quand on est en colère ? Les pulsions, ça se calme et ça se maîtrise. On ne se venge pas pour « sauver » nos valeurs ou notre religion en se débarrassant de son HUMANITÉ. Ce que je condamne en étant Charlie, c'est la tuerie, c'est la haine et la facilité de tuer. Charlie était assez intelligent pour faire passer des messages dans le dessin, dans les mots ; pourquoi alors y répondre par les armes ? …

    Ça a soulevé une révolte, de la colère et de la tristesse ; et j'en suis ! Une révolte pour « la liberté d'expression » qu'on a voulu supprimer, en supprimant ceux qui osaient l'ouvrir et qui avaient le malheur de le faire par l'humour. Oui, on partage tous des idéaux différents, oui on peut tous se sentir insulté ou touché, oui certaines choses ne se disent pas. Mais si ce qui se dit ne plaît pas, il y a un million de façons d'exprimer son mécontentement avec dignité et humanité. Il y a un million de façons de demander crédit, de faire cohabiter plusieurs façons de penser, sans prendre des vies car qui sommes-nous, humains, pour décider que quelqu'un est bon à mourir ? Nous ne sommes rien face à la mort, nous ne sommes pas ceux qui doivent en décider, nous ne sommes personne pour décider si une vie doit être enlevée...
    Ce qui transparaît aussi dans cet acte immonde qu'était la fusillade, c'est la volonté de faire taire, de réprimer, de supprimer et d'oppresser l'opinion des autres parce que ça ne nous plaît pas.

    « Mais, insulter une religion, c'est de la liberté d'expression ? », mais, tuer douze personnes, c'est rendre l'honneur à sa religion ?

    Moi, quand je vois que c'est des caricatures et des mots qui sont à l'origine de la haine qui a causé cette fusillade, quand je vois qu'on condamne l'humour et la satire ; là ça me touche aussi vraiment. Beaucoup. Parce qu'avec ça, je pense aux autres, qui font de l'humour noir et qui sortent de scène en plaisantant sur le fait qu'ils peuvent « se faire démonter en quittant le théâtre » pour ce qu'ils viennent de dire ; je me souviens de ces humoristes qui plaisantent de la mort, des religions, de leur belle-mère ou de je ne sais quoi encore. Bref, je pense aux humoristes que j'aime, aux personnes qui font de la satire et qui me plaisent dans leur façon de penser et de l'exprimer ; et je n'arrive pas à imaginer que peut-être la prochaine fois, « ce sera leur tour »... Parce que cet acte de barbarie dont nous avons tous été témoins la semaine dernière, c'était aussi un avertissement, une façon de nous effrayer et de dire à tous ceux qui font la même chose que Charlie Hebdo, tous ceux qui s'expriment à travers la satire, « regardez, la prochaine fois, ce sera vous », et ils veulent qu'on la ferme parce qu'on doit avoir peur d'être les prochains à se prendre une balle. Et bien justement, ils ont fait le contraire ; ils nous ont tous mis debout, ils nous ont tous obligé à gueuler et à nous accrocher à notre liberté d'expression et au droit qu'on a de l'ouvrir. Ils nous ont tous fait devenir Charlie.

    En bref, je ne veux pas dire « Charlie Hebdo c'est la vie, c'est le meilleur journal weshh » parce que je ne veux pas être hypocrite. Je ne lisais pas vraiment Charlie Hebdo, je ne peux émettre de vraie opinion sur ce qu'ils produisaient pour l'instant ; mais je peux m'exprimer sur les conséquences de leurs actes et sur l'attentat qui s'est produit. Oui, je peux m'exprimer pour dire que tuer n'est pas la solution ; nous ne vivons pas sous une dictature où quand quelqu'un nous dit que notre robe est moche on lui met le canon sous la gorge et on tire. On vit dans un pays libre où donner son avis est autorisé, et où les limites sont connues et les excès condamnés. Et justement, on est dans un pays qui condamne bien, qui condamne juste ; et cet attentat, ce n'était pas ça.

    À ceux qui étaient vraiment attachés aux dessinateurs et à Charlie Hebdo, pour qui ça avait une grande valeur, je suis profondément désolée ; mais ils ne sont pas morts... Ils entrent juste dans la seconde partie de leur vie, l'apothéose ; la partie où ils ne sont plus seuls à dessiner mais accompagnés de toute la France. Oui, à vous, je n'arrive même pas à imaginer votre douleur et votre tristesse, quand même détachée de Charlie Hebdo, j'ai reçu un grand coup au cœur...

    Toutes mes condoléances aux familles, je suis Charlie.


    6 commentaires
  • Salut tout le monde,

    alors nouveau texte, qui illustre un très gros sentiment que j'ai, souvent, et qui me ressemble beaucoup.

    J'espère que vous comprendrez et que vous aimerez.. N'hésitez-pas à discuter autour !

     

    What's the matter ?

    et comme souvent, une musique pour accompagner le texte (j'estime que musique et texte vont de paire, alors jouez la pendant la lecture ! :))

    What's the matter.

     

    Pourquoi on ne peut pas tourner en rond ?

    « Marche droit, va dans le mur, relève toi. »

    Pourquoi je ne peux pas tourner en rond ?

    What's the matter with that, what's the matter with that ?

     

    Je ne veux pas marcher droit, je suis entourée de brouillard, de fumée et je suffoque...

    Je veux tourner en rond, au moins j'évite le mur, je ne le touche jamais.

    « Lève toi et marche, pose pas ton cul ».

    Je veux pas marcher en rond, tourner tout droit, aller dans le mur...

    Je veux être entourée de fumée, d'un brouillard qui suffoque et que tu me laisses tranquille.

    Laissez-moi tranquille, j'en ai assez. « JPP. J'en peux plus. » Moi non plus...

     

    Pourquoi je ne peux pas tourner en rond ?

    What's the matter, what's the matter ?

    Je veux vivre ma vie, pourquoi je dois suivre la ligne ?

    Tellement droite, je la sens tendue, la ligne.

     

    Donnez du mou, donnez du mou, elle va se casser votre pauvre vie...

    Vous marchez tous en ligne et vous allez dans le mur, je suis vraiment obligée de suivre ?

    Parce que mon cerveau me dit que non... Je veux que vous me laissiez tranquille.

    Je suis entourée de brouillard, de fumée et je suffoque...

     

    Je vois la main, tendue, qui perce

    Le brouillard noir, le brouillard blanc, le brouillard gris. Qui es-tu ? Help me, please !

    Tu tournes tu tournes, et tu me dis :

    « What's the matter, what's the matter ? »

    D'accord, je te laisse tranquille.

     

    Je me perds, je me suis perdue... Je croyais être enfin dans la vraie vie, je suis sortie du placard, mais non... Il semblerait que la vraie vie, ce soit la peste. Ce que je dis n'a plus de sens, tu comprends pas ce que je dis ?

     

                                                                                                         What's the matter, what's the matter...

     

    Je me perds, that's the matter. Je vous appelle, that's the matter ! Et je crie et je hurle, the matter is that ; mais vous ne m'écoutez pas, vous ne vous retournez pas, vous allez droit dans le mur : the matter, c'est ça. Oui, le malheur, c'est ça.

     

     


    11 commentaires
  • Vous et l'écriture...

    Bonjour à tous,

    aujourd'hui, j'ai une question. J'ai des questions... pour vous !

    Comment est-ce que vous considérez l'écriture ? Est-ce que c'est une partie de vous-même ou un simple passe-temps ?
    Est-ce que vous n'hésitez pas à montrer aux autres ce que vous écrivez ?

     

    Je pensais à un cadeau et j'en suis venue à me demander : est-ce que les autres voient leur écriture comme moi je vois la mienne ? (même si je sais que nos vues ne peuvent pas être 100% identiques !) Mais j'ai besoin de savoir, dites moi tout !

     

    Merci d'avance à ceux qui répondront à ce post :)

    Bisous ! kiss


    10 commentaires
  • Untitled

     

    Faites tourner la musique pendant que vous lisez.

     

    Untitled.

     

    It was cold. She headed straight to the parapet. The sky was deep blue. She leaned on the cold iron bar and slightly rose her head towards the sun, breathing deeply the fresh air. Her blond hair fluttered in the breeze, looking like some thin gold threads. Her green eyes watered as she stood there and her mind wandered... She was like a broken diamond, precious but in pieces ; torn up.

     

     

    It was her last morning, the last sunrise left for her to see. And she knew. That she had lost it all, all the things she had cherished, her Life. She knew but she didn't think, she didn't feel any more. She couldn't think. Her eyes were tired of crying, her mind tired of thinking, her back tired of working. And she knew. She knew that she could have a last cup of coffee, a last cigarette, a last glass of whiskey to drown her pain in. But she was sick of it, sick of hiding in alcohol, of having pointless days and of screaming in emptiness. Nothing could hurt her more, so why should it go on ? Holding on to nothing, she thought to herself, was like swimming pointlessly in the middle of the sea. She didn't think because she couldn't think any more. But she knew. So she decided that it was it, it was The Moment. The moment she had thought about so many times before, the moment she had dreamt of and envied so many times before. She knew that she could have a last cup of coffee, a last cigarette or a last glass of whiskey to drown her pain in, but there wasn't any last cigarette, any glass of alcohol, there wasn't even a last phone call or a last yell. She just knew and was quiet ; so she jumped off the parapet and flew... And flew, and flew... And flew.

     

     

    ~

    btw, mon blog a eu 2 ans il y a quelques jours, merci à tous pour votre suivi et vos visites ! <3


    4 commentaires
  • ...

     

    Hello everybody

     

    Ça fait longtemps que je n'ai pas posté d'articles (et de textes, encore plus longtemps, c'est une misère...)

    Mais aujourd'hui je poste pour blablater un peu (je fais beaucoup ça, hein, depuis un moment ?!)

     

    Je n'écris pas beaucoup en ce moment (à cause de la reprise des cours, aussi je lis beaucoup [des romans en anglais sous l’œil expert de mon conseiller préféré (merci ! ^^)] et j'ai des préoccupations que je ne peux pas laisser aller dans l'écriture..)

    Depuis quelques semaines, je suis dans une sorte de flou, un brouillard énorme où intérieurement, je suis shootée. Je rêve beaucoup, je fantasme, je rêvasse, je traîne, je stagne.

    Je travaille aussi, beaucoup -un peu trop, pas assez en même temps-, je suis noir et blanc, haut et bas, gauche et droite en même temps, au milieu de tout et de rien. Je cherche, je tourne en rond, je trouve, je me bats, je perds, je marche.

    Bref, c'est n'importe quoi, je fais du sur place et en attendant, je ne produis rien. Quand les autres avancent, quand des choses se passent, et que le temps passe. Moi je suis juste à la masse au milieu de tout.

     

    Beaucoup de changements, trop de changements. Beaucoup de nouvelles, des bonnes et des mauvaises. Pourquoi je me shoote pas en vrai aussi d'ailleurs ? Non non, quand on veut être sûr de son coup on plante des navets, on pratique pas le putsch !

    Bref, dans les jours (semaines plutôt hein) qui suivent, vous aurez une patate au lieu de Mirlen.. Et bientôt peut-être (parce que je prépare des trucs quand même, même si je ne sais pas si ça va aboutir à des choses concrètes) des nouveaux articles qui veulent dire quelque chose arriveront !

    En tout cas, on a des vacances dans 3 semaines apparemment (déjà ?! oui, déjà ..) donc ça veut dire peut-être un peu plus de temps pour travailler ma (pseudo) créativité ^^

    Dans un univers parallèle où certaines choses sont quand même rose (parce que rien n'est jamais tout noir! je le jure) j'ai tenté la danse ce trimestre au lycée ; et à part le fait que je ressemble à une baleine et que je me brûle quelque chose à chaque séance, j'aime bien ! Je fais aussi du rugby avec l'UNSS (et ouais, ça s'exporte niveau sportif, je joue pas aux fléchettes !) et ça défoule super bien (dixit la fille qui se démonte tellement qu'elle a encore mal une semaine après le match) ; en gros je diversifie mes activités (comme on nous a appris en latin dans le texte de Celse ! -C'est bieeeeen, t'as devoir demain !) et ça fait du bien :)

    Voilà, je parle beaucoup pour ne rien dire, j'avais juste envie de faire un article ^^'' J'espère que bientôt je pourrai en faire des mieux !

    En attendant, je rêve de belles choses et je pense à vous :)

    Bon week-end!


    8 commentaires
  • Hola Amigos ! ^^

    Comment ça va ? Ça va , ouais ? OK !

    Je n'ai pas posté depuis un bout de temps mais mon ordinateur est HS depuis plusieurs semaines... J'ai néanmoins réussi à kidnapper l'ordi à ma mère pour faire un article que je jugeais plus que nécessaire ^^

    C'est un article "racontage de vie", avec quelques créations quand même !

    1. Alors, tout d'abord, les vacances s'achèvent (ouin ouin pour certains cry, alléluia pour d'autres !).. Et oui, la vie est cruelle parfois, ou pas !

    Personnellement j'ai bien profité de mes vacances, c'était "chouette", mais après deux mois de glandouille j'estime qu'il est grand temps de retourner à l'abattoir (qu'on me jette des pierres). C'est pas que j'aime pas ça, hein, d'avoir rien à faire H24 et donc de faire tout et n'importe quoi, j'adore, mais bon, il faut bien reprendre un jour, et autant que ce soit maintenant (plus vite entré, plus vite sorti ! he).

    Donc, voilà, les vacances se terminent dans une semaine et je suis quand même contente de retrouver le lycée, même si je suis probablement la seule. 

    By the way, mes vacances ont été très instructives, riches en émotions et en créations (oooh yeaaah), j'ai fait beaucoup d'expériences avec beaucoup de gens, pris conscience de plein de petites choses sur les autres et moi-même, et je suis prête à attaquer une nouvelle année !

    2. Bon, du coup, comme c'est bientôt la rentrée, je me suis préparée. Je n'avais pas grand chose à glander ces dernières semaines alors, avec l'aide de mes "copines" les youtubeuses (AKA Bethany Mota, mylifeaseva, maybaby, AlishaMarie etc etc) j'ai fait des..... *roulements de tambours* DIY ! C'est-à-dire que j'ai personnalisé mes affaires d'école (bicoze it iz mor feune laïke zat), je trouvais ça sympa et puis, qu'est-ce qui m'en empêche ?!

    Sooo, je vous joins des photos : 

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    First of all, mon cahier d'English (becoze aï lauve Inglich !!) 

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    Ensouite, oune classeur (avec du tissu, masking tape et ruban pour le devant, kraft et tissu à l'arrière)

    et où y a le gros caca blanc ne vous inquiétez pas, y a mon nom à cet endroit en vrai

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    Là juste un classeur TFIOS... non je veux dire un FREAKING CLASSEUR THE FAULT IN OUR STARS !!!!!! THE FAULT IN OUR STARS !!!!!!!!! Je sais pas vous, but I've been TOTALLY OBSESSED with it recently like..... *OOOOO* j'attends le film comme une démente, j'ai pleuré comme un gros bébé en lisant le bouquin, narmol, juste lisez-le et attendez le film comme un malade, just like me.

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    Ensuite, comme je suis absolument folle de Star Wars (oh yeah !) je me DEVAIS de faire un DIY dessus... so, here it is ! (et j'ai aussi un classeur SW complètement dzioerjienzieuzabcza !) 

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    J'ai également fait mon agenda (j'ai juste recouvert un agenda à 1e50, no hate)

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

     

    Et un cahier de brouillon (j'en ai toujours eu un, sauf l'année dernière, mais ça m'a trop manqué, je m'en sers énormément)

    Je l'ai juste servietté (qui serviette sur du papier ?! eh oui eh oui c'est bibi...)

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    Je me suis également faite des marques-pages en angle façon "croc' page" parce que c'est toujours galère de retrouver les pages des exercices et des leçons dans les livres quand on est de retour en classe

    Bilan et... BACK TO SCHOOL !! (+ photos)

    Et enfin, last but not least, une petite boite sympa pour ranger mes trombones et attaches (que j'ai juste servietté) et pour les rendre un peu plus "cute" je leur ai collé des petits noeuds (je vous jure, ça prend 10 secondes x)), pour ne pas passer des heures à chercher un trombone au fond de ma trousse.

    Et voilà, c'est tout pour les photos (mais j'ai également fait un porte-nom The Fault In Our Stars (parce que je vous l'ai dit, je suis absolument dingue de ce truc, et puis j'ai trouvé ça plus sympa) et quelques autres trucs pour être organisée. 

    Cette année (c'est l'année du BAC qua' même !) je voulais miser sur l'organisation, donc je me suis équipée d'une centaine de post-its, marqueurs, marque-pages, autocollants et tout un tas de trucs qui vont m'aider à rester organisée tout au long de l'année. 

    Vouala vouala les amis, n'hésitez pas à me dire ce dont vous en pensez en commentaires, si vous aimez les idées etc, et je le rappelle, j'ai fait ça parce que je trouvais que c'était fun et parce que je voulais tuer le temps x) tout est fait avec les moyens du bord !

    Ce loooooooong poste touche à sa fin, je vous embrasse, et BONNE RENTRÉE à ceux qui vont bientôt le faire ! smile


    37 commentaires
  •  

    RAPPEL

     

    LA SÉRIE « RAPPEL », C'EST QUOI ?

     

    Charles D. a toujours aimé cette fille qu'il avait rencontrée sur les bancs de l'école. Il l'aimait, elle le savait, mais ils n'ont jamais été ensemble : cet amour était condamné, un « amour impossible », comme on dirait. De l'eau a coulé sous les ponts, le temps et les événements ont fait qu'ils se sont quittés. Charles a réussi à la mettre de côté, mais elle a secrètement demeuré sa muse pendant de nombreuses années.

    Aujourd'hui, Charles vit seul dans un petit quartier, boit de façon régulière et fréquente, est réputé pour son parler franc mais subtil et ne fait plus grand chose de sa vie. Un soir il fait un rêve : il est de nouveau à l'école et la fille qu'il aimait à cette époque est là, elle aussi. Dans ce rêve, elle lui montre une marque d'affection. À son réveil, Charles est tourmenté par le souvenir de ce rêve qui lui laisse un goût amer : énormément de nostalgie, un amour ravivé plus que jamais, une envie irrésistible de parler à sa muse et de lui dire ce qu'il ressent. Il passe sa journée à tourner en rond, à chercher un moyen de s'exprimer, en vain. Le lendemain, enfin, Charles a un bon feeling. Ni écrivain, ni musicien, et le moins du monde poète, il s'installe néanmoins avec un verre et laisse aller ses sentiments et sa main. Point besoin de chercher des tournures tarabiscotées ou des rimes pendant dix minutes, il se parle dans sa tête et écrit, le plus naturellement possible.

    Trois poèmes (même s'ils n'ont pas, selon lui, la prétention d'être appelés poèmes), c'est ce qui en découle. La série « RAPPEL » est née.

    RAPPEL est donc une série de trois poèmes autour de cette femme, à qui Charles va s'adresser, animé par des sentiments anciens et enfouis nouvellement ravivés.

     

     

    Renaud - Manu

    Jean-Louis Aubert - Voilà ce sera toi

     

    Recommandation lecture : Michel Houellebecq : Configuration du dernier rivage

    Recommandation musique : Jean-Louis Aubert chante Houellebecq ou Les parages du vide


    8 commentaires
  • Agnes

    Hello everybody !

    Alors après une panne d'inspi énorme (que je soupçonne d'être encore bien là d'ailleurs), je reviens vite avec un texte et.... une découverte musicale pour certains !

    Alors, aujourd'hui, miss Agnes Obel est à l'honneur ^^

    Je ne sais pas si vous connaissez cette chanteuse compositrice danoise, mais moi, je l'adore ! Je trouve sa musique si reposante, et pleine de force en même temps ! (après aussi ça dépend de la chanson mais l'ambiance générale pour moi c'est à peu près ça). J'aime beaucoup ses chansons et son style que je trouve très original et très beau !

    Alors, sa superbe musique m'a inspirée quelques vers (he) que je vous invite à lire après (ou pendant c'est vous qui voyez, c'est la fille qui décide) cette merveilleuse chanson qui, comme pour 'Le Onde' accompagne le texte et vous aidera à vous "mettre dans le bain"

     

    Agnès

     

    De l'or dans la tête et de l'or dans les yeux,

    C'est Agnès, elle a même de l'or aux ch'veux.

    Elle envoûte elle emporte, de sa voix passionnante,

    Elle caresse elle désole, et sa voix résonne.

     

    Résonne résonne, résonne en nous,

    Oh Agnès comme nous on t'aime...

     

    De la douceur dans chaque son,

    Un toucher de satin pour nos oreilles,

    Une explosion en douceur, une bombe de coton,

    Agnès, l'or de tes ch'veux, dans ta voix c'est du miel.

     

    Résonne résonne, résonne en nous,

    Oh Agnès comme nous on t'aime...

     

    Goutte à goutte tu remplis le vase,

    Avec grâce tu nous piétine,

    Oh mais Agnès, vois, on est en extase,

    Face à ton innocence enfantine.

     

    Résonne résonne, résonne en nous,

    Oh Agnès comme nous on t'aime

     

    Belle Agnès, fleur de charme,

    Résonne résonne, ensorcelle-nous.

     

    Voilà voilà, j'espère que ça vous a plu, et voici quelques autres chansons de Mademoiselle Obel que j'aime beaucoup également :

    Philharmonics ; The CurseRiverside ; Dorian

     


    7 commentaires
  • Hey

    Laissez ici des messages pour dire bonjour, ou vos questions


    6 commentaires
  • Voici une partie un peu plus adaptée pour pouvoir correspondre ensemble, ********


    14 commentaires
  • Coucou tout le monde !! Article spécial, puisque c'est..... un tag x)

    J'ai été taguée par Les Couuz (merci les filles ^^) et je n'ai jamais fait de tag (je me suis déjà fait taguée plusieurs fois mais bon..).

    Donc, comme il faut un début à tout hein, voici mon 1er tag ! smile

     

    Sooooo , the rules :

    1. Il faut poster les règles sur son blog
    2. Il faut dire onze anecdotes à propos de soi
    3. Il faut répondre aux onze questions qui ont été posées
    4. Il faut inventer onze autres questions pour les personnes que tu tagueras
    5. Et enfin, taguer onze blogs que tu apprécies et bien sûr, les avertir ! 

     

    Well, 11 anecdotes à propos de moi :
     

    1. J'ai 7 frères et soeurs (4 frères et 3 soeurs, in fact)

    2. Je sais jouer une chanson au piano (non j'ai déjà oublié la moitié ducoup... je sais jouer à peu près la moitié d'une chanson au piano) ^^

    3. Dans une semaine exactement je passe mon épreuve écrite de BAC pour le français, et la semaine d'après c'est l'oral (donc, Adieu monde crueeeeel, il ne me reste qu'une semaine à vivre cry)

    4. J'adore me filmer, je me filme et je parle toute seule à la caméra comme une folle, parfois même en anglais oops

    5. Je me suis inscrite sur un site de correspondance pour parler avec des étrangers et améliorer mon anglais (quelle vie PAASSIONAANTE !! :'))

    6. J'ai toujours voulu devenir chevalier en secret.....Well, ce n'est plus un secret maintenant !

    7. Mon premier garçon s'appellera Léandre, parce que ça fait des années que je veux que mon premier garçon s'appelle Léandre.

    8. Je n'ai pas de couleur préférée, pas de chanson ou de chanteur ou d'acteur préféré mais mon film préféré est : Les Quatre Filles du Docteur March (*O*) et ma série préférée : Pretty Little Liars

    9. Mon année de 1èreS était ma plus belle année scolaire

    10. Aujourd'hui c'était l'anniversaire de quelqu'un que je connais, et j'étais plus emballée que pour mon propre anniversaire... LOL

    11. (enfin fini le massacre) j'ai déjà habité dans 10 maisons/appartements différentes !

     

    Maintenant, je réponds aux questions posées :)    

    1. Si tu étais un super-héros (ou quelqu’un/quelque chose de ce genre) qui serais-tu ?

    > Je n'en ai absolument AUCUNE idée... Je serais sûrement Wolverine (parce qu'il est juste TROP COOOOOOOOOOL) ou Spider-Man (parce que je veux "voler" !)

    2. Que détestes-tu le plus ?

    > Le beurre cru (beurkkkk)

    3. Qu’aimes-tu chez tes amis ?

    > Leur joie de vivre et leur soutien énooorme (gros bisoux aux amis qui passent là d'ailleurs haha)

    4. Quelle qualité apprécies-tu le plus chez quelqu’un ?

    > Ouhla... Je ne sais pas... Je dirais peut-être la générosité ou.. l'humour

    5. Si tu étais prof, de quelle matière le serais-tu ? Et pourquoi ?

    > J'adore cette question !!! Alors si j'étais prof ce serait sûrement de physique ou d'anglais ! La physique tout simplement parce que j'adore cette matière et que je pourrais jouer au savant fou et l'anglais parce que c'est une langue que je trouve absolument magnifique, qui me passionne énormément et que je serais ravie de transmettre à d'autres !

    6. Si tu pouvais faire disparaître un objet, lequel serait-il ?

    > Je n'en sais rien... Mais genre.. absolument rien ! Peut-être l'iPhone.. pour que certaines personnes soient disponibles mentalement quand on passe du temps ensemble et qu'ils arrêtent de me faire poiroter pendant des minutes et des minutes pendant qu'ils ont le nez dans leur portable !!!

    7. Toi en 5 mots…

    > Étrange, passionnée, curieuse, jalouse, sélective !

    8. Pour toi un(e) meilleur(e) ami(e) c’est …

    > Avant tout quelqu'un avec qui on se sent bien et qui nous comprend. Qui nous soutient peu importe ce qu'on entreprend d'important, mais qui sait nous arrêter quand on empreinte un "mauvais chemin". Quelqu'un avec qui on passe des heures sans s'ennuyer et qui nous demande "ça va ?" pour savoir comment on va et non pas par formalité. Quelqu'un vraiment qui nous COMPREND et avec qui on est connecté :)

    9. Devant (film/livre/…) quoi as-tu le plus ris ?

    > Le film Les Dieux sont tombés sur la tête !!! Encore merci aux Raufaste pour m'avoir fait regardé ce superbe film que je ne connaissais pas avant de l'avoir vu avec eux ! ^^

    10. Plutôt lettre, mail ou sms ? Pourquoi ?

    > Plutôt lettres, parce que j'aime rester dans ce qui est classique. Parce qu'écrire une lettre c'est bien, on prend du temps, on choisit bien ses mots, on dit et on exprime beaucoup plus que dans un sms rapide ou un mail. Je trouve qu'avec les lettres on a tendance à beaucoup plus s'appliquer. Et c'est toujours une formidable expérience que d'écrire à quelqu'un et d'aller voir sa boite aux lettres tous les matins en attendant d'avoir notre réponse ^^ certes ça prend beaucoup plus de temps qu'un SMS ou un mail mais l'expérience et les émotions qu'on y met sont bien meilleures !! Mais, je ne dénigre pas totalement les mails et les sms, je les utilise aussi (comme la majorité d'entre nous, I think), mais ce ne sont pas mes favoris !

    11. J’ai plus de question, pose en une à toi-même et répond-y !

    > Est-ce que quelqu'un te manque terriblement en ce moment ? - Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii et je n'en peux déjà plus de ne plus le voir !!

    VOUALAAAAA !! cool

    Maintenant, je dois poser 11 questions :

    Soooooo :

    1. Quelle est votre chanson du moment ?

    2. Quel est votre film favori ?

    3. Avez-vous déjà eu un/une correspondant(e) ?

    4. Quel est votre plat favori ?

    5. Quelle est votre plus grande passion ?

    6. Vous aimez cette chanson : http://www.youtube.com/watch?v=1PvBc2TOpE4 ? Pourquoi ?

    7. Qui est la personne qui a eu le plus d'influence sur vous ?

    8. Votre plus beau souvenir d'enfance ?

    9. Le dernier livre ou film qui vous a fait pleuré ?

    10. Qu'est-ce que vous préférez chez vous ?

    11. Vous jouez d'un instrument de musique ?

    Voilà , bon je ne vais taguer personne parce que...... parce que c'est tout WOH ! Quoi, comment ça casse tout le truc? no

    Bref, ceux qui ont envie de faire le tag allez-y, lâchez-vous et dites-le moi en commentaire !

    Voilà voilà, des bisoux !!


    9 commentaires
  • Le Onde

     

    Hey hey hey !

    Aujourd'hui, je vais vous soumettre un texte un peu différent de ceux que j'écris d'habitude (je crois).

    C'est une sorte de .. poème ? (? je ne sais pas vraiment ce qu'on peut qualifier de poème ou de poétique) que j'ai écrit il n'y a pas longtemps.

    Alors ce texte, comme tout texte que j'écris, a une histoire... La voilà :

    quelqu'un, à qui je voue une admiration immense, m'a inspiré un nombre incalculable d'essais, de poèmes, et de textes en tout genre. Mais à chaque fois que j'essayais d'écrire quelque chose de bien, quelque chose qui était "à sa hauteur" et qui lui correspondait vraiment, je n'arrivais à rien de convainquant. Je n'arrivais pas à trouver les mots justes pour parler de lui, les termes qui auraient tous leur place dans les phrases et s’enchaîneraient parfaitement.

    Tout ce que je tentais d'écrire à propos de lui ne lui correspondait pas, et pire que tout, ne lui ressemblait pas. Quelques fois j'avais des accès immenses d'inspiration et j'étais convaincue que "cette fois là, c'était la bonne !" mais... jamais ça ne m'allait et je me retrouvais toujours - pendant parfois une heure - dépitée, la tête vide et pleine en même temps, un stylo à la main, devant mon cahier à la page blanche... Qui finissait toujours par rester blanche. erf

    Mais un jour, j'ai découvert perle de lait et mon visage s'est transformé alors que j'avais passé une dizaine de minutes à penser à cette personne dans mon lit en venant tout juste de me réveiller, j'ai eu comme... une ILLUMINATION ! shocked

    J'ai pensé à la chanson "Le Onde" de Ludovico Einaudi (pianiste que j'adore franchement), et je me suis rendue compte qu'elle correspondait parfaitement à cette personne, elle lui ressemblait et elle lui allait ! L'histoire que cette chanson "raconte" me fait tellement penser à cette personne que je me demande encore comment j'ai pu passer à côté de ça... (par contre, ne me demandez pas comment je fais pour trouver qu'une chanson ressemble à quelqu'un, m'enfin, j'me comprends)..

    Donc, cette magnifique et merveilleuse chanson (que j'avais écouté pourtant tant de fois déjà) a été ma source d'inspiration pour le texte qui va suivre et m'a vraiment aidée à l'écrire... Je l'ai alors écouté en boucle pendant des heures en appréciant chaque note, chaque enchaînement dans la musique, chaque seconde et chaque accord de la chanson...

    Ensuite, j'ai pondu le texte.

     

    Alors, c'est un texte spécial pour moi, qui représente beaucoup et que j'aime également beaucoup. Je lui ai donné le nom de la chanson parce que je ne voyais pas comment faire autrement, et c'est un texte qui me plaît finalement énormément (je le trouve presque beau, pour vous dire ! x)).

    Par contre, il est en anglais (j'espère que ça ne sera pas très gênant pour vous), parce que oui, depuis un moment j'écris des trucs en anglais (soyons fous ! he )

    Voilà voilà, j'espère que vous aimerez :) J'ai hâte d'avoir vos avis :)

    Note : Le Onde = les vagues ; the waves en anglais / le texte n'a pas été corrigé, pardon pour les fautes.

     

    Voici la chanson : Le Onde - Ludovico Einaudi

    Et voici le texte :

    Le Onde (The Waves)

    You are my sunrise, you highlight my days.

    You are a lost boat on the waves, you come to me and then you go away.

    You are a shining star in my dark night, the unique gleam in my wide sky.

    You are the root of my happiness, the origin of my sadness.

    Like a child you look at me, and from your eyes I feel your fears.

    You can stay with me, I will help you. Hold my hand tight, I can save you.

    For the one who can see, you are a treasure.

    For the one who can live, you are the perfect pleasure.

    You give me wings, you don't even have yours.

    I will take a pair on an angel and I'll make them yours.

    You are the life waves, up and down at the same time,

    Raising my heart to the sky when my tears are flowing down.

    You are Le Onde, you make me capsize.

    You are Le Onde, you keep me warm.

     

    I can see you cuddling the sand on a beach at the sunset. You come and go, carrying away the pain and the happiness. We can watch you a million times and for hours, you are never the same, you always change your figure. Your curves are delicate and your smile is as soft as their contact. But I can't float by your side, I would drown. The burden of my secrets is too heavy, my feelings and my presence are too big for you to carry. I would crush you, I would make you sick. I would rather watch you, and keep my distance, but if you knew... You would throw me away, you would hate me, you would never look at me in the eye again. I would rather let you. Ignorance and silence.

    But you are a king, and I am nothing. You are mighty, I am tiny. You are infinite, I am limited. You can be the sky when I can only be a cloud. You can be a star, I can only be a dust.

    But wait, we can make star dust together and run away ! We can leave the crap that brings us down here by flying away.... Together we can make star dust and float on Le Onde.

     


    18 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    Alors, je fais cet article (un peu spécial vu que je n'ai pas trop l'habitude ici) pour... vous raconter un peu ma vie (qui n'a absolument rien de passionnant alors vous pouvez "zapper" si ça ne vous intéresse pas ^.^')

    Il s'est passé pas mal de choses ces derniers temps et je me sens un peu toute retournée par tous les événements (et je sais pas, j'ai besoin d'en parler un peu, de partager un peu ce que je ressens et tout et tout).

    1- Alors, déjà : dans une semaine je suis en vacances (hourra youpiii !!!) ce qui veut dire : un peu plus de temps pour moi, et donc pour mon blog he... Comme vous l'avez remarqué, j'ai fait un nouveau thème il n'y a pas très longtemps, vous l'aimez bien ou pas ? (non parce que moi, comme ça, j'l'aime bien) 

    Je n'ai pas chômé depuis ma dernière publication, au contraire ! J'ai beaucoup écrit, mais voilà j'ai tout simplement pas trop le temps de poster, etc. J'ai écrit de tout et n'importe quoi (un poème, des petits textes, en français et en anglais, beaucoup ! ^^) Donc, beaucoup de choses à venir ! (ouaaais !) ^^ (surtout pour ma partie "My 2nd World" qui est, je l'admets, totalement VIDE)

    2- J'ai beaucoup réfléchi... Oui, je réfléchis énormément en ce moment (à quel niveau ? -au niveau du chou rouge ! -au niveau que c'est un événement national, là). Je réfléchis à mon avenir (à 16 ans, il est temps !), aux choses que j'ai/que je veux, à mes relations, à ma Vie en général. Et je me suis rendue compte que ça a été pas mal le bordel depuis quelques temps, comme si c'était une période parenthèse de ma vie, où je ne savais pas trop où j'étais ni ce que je faisais, m'enfin ! Il y a des moments comme ça où on est un peu perdu, on suit le temps on est emporté dans une sorte de tourbillon avec les devoirs, les problèmes, les exams, etc etc. Il y a aussi les petits désagréments "de l'adolescence", qui nous préoccupent quelques fois ^^'

    J'ai réfléchi notamment à propos de l'écriture. L'écriture ça doit représenter quelque chose comme 70% de moi (si ce n'est plus, mais d'une échelle de 1 à 76 ça doit faire environ de 1 à 72, bref, j'aime pas les maths). J'ai pensé à la publication, à écrire un VRAI truc, un jour.. Mais tout est encore flou [en plus que quelqu'un que je connais se fait publier, franchement je suis trop trop contente pour lui, je suis trop émue quoi... Bref, Congrats Joe! (si jamais tu passes par là un jour cool ) pour ta publication, franchement ça me ravie ! *petite larme* ]

    Je tente pas mal de trucs en ce moment au niveau de l'écriture, je teste des choses qui me plaisent plus ou moins... Je ne vous en dis pas plus, vous verrez bien quand je publierai des articles !

     

    3- Un ami qui s'en va. Quelques fois, les gens ont un impact sur nous, et on ne s'en rend même pas compte. Enfin, sur le coup, on se rend pas compte à quel point c'est important comme impact, inspirant et enrichissant surtout... On ne saisit pas toutes les occasions qui peuvent se présenter à nous et quand c'est sur le point de se terminer on se dit : "merde, j'ai raté un épisode là... Lui, il m'a touché, je ne l'oublierai pas, il ne le sait même pas, et il va partir probablement sans le savoir."

    J'ai un ami (parce que oui, pour moi, c'est un ami), qui est là depuis plusieurs mois, avec qui j'ai échangé (pas assez), et qui va partir de la Réunion. Et c'est seulement ce matin, alors que je lis un de ses textes, que je regarde les miens, que je relis des mails etc que je vois que en fait, je suis passée à côté mais d'une personne qui a l'air merveilleuse et qui m'a beaucoup touchée. Je veux dire, il était là, devant moi, avec un énorme talent (ça par contre, je l'avais vu et j'avais apprecié ! je ne regrette pas d'ailleurs), et c'est seulement ce matin que je me rends compte que j'avais pas vu toute la beauté qu'il y avait dans ce qu'il faisait... J'ai pas fait assez attention, j'ai pas cherché assez, mon dieu comme ça me met en colère contre moi-même !

    Pendant des mois j'étais là, et j'ai pas pris le temps de bien aller vers lui (enfin, pas autant que je l'aurais voulu) et maintenant il va partir et j'ai l'impression d'avoir gaspillé mon temps à avoir trop pensé à autre chose, parce que ça me fait vraiment un pincement au cœur qu'il parte, parce que finalement, il a quand même eu une influence sur moi (même s'il le sait pas), sur mon écriture (parce que étant lui aussi passionné d'écriture, il m'a transmise des choses).

    Bref, encore une fois, Joe, si un jour le hasard fait que tu passes par là, je suis triste que tu repartes déjà, et j'aimerais te dire merci pour tout ce que tu m'as apportée (en tant qu'assistant et aussi passionné d'écriture).

    Et il y a une phrase de toi qui m'a marquée et que je n'oublierai probablement jamais et qui me fait réfléchir à chaque fois que j'y pense : "Sometimes the rain alone makes me want to cry for how beautiful the world is".

     

    Bref, voili voila tout le monde, j'ai fait un peu de "racontage de vie", mais j'en avais besoin. Si vous avez lu l'article jusqu'à la fin, que vous soyez bénis ça a dû être dur pour vous x)

    Bref, bonne fin de semaine à tous !


    9 commentaires
  • Coucou tout le monde !

    Alors, depuis quelques semaines, j'ai commencé à m'initier au langage des signes américain...

    oh Pourquoi ? Pourquoi ? Et RE-Pourquoi ? me direz vous.

     

    Je regarde une série (absolument géante !) qui s'appelle Switched at Birth et, vite fait, c'est l'histoire de deux filles échangées à la naissance (on aurait pas d'vinééééé).

    Bref, dans cette série, un des personnages principaux est sourd, donc, il y a du langage des signes (plusieurs personnages sont sourds aussi en fait). J'ai beaucoup aimé ce côté de la série, et je trouve le langage des signes très beau. Du coup, j'ai eu envie de l'apprendre. Et comme cette série est d'origine américaine, le langage utilisé est le langage des signes américain.

    J'ai commencé à apprendre quelques mots avec la série et ensuite je suis allée voir sur le net des vidéos pour en apprendre plus.

    Je l'utilise au lycée avec des amies qui ont voulu apprendre quelques signes... Bref, voilà, ce que je fais en ce moment. [c'est bizarre ou pas ? non parce que le mois dernier, j'ai un peu appris à lire le braille] he

    Pour m'aider donc, je regarde des vidéos. Et hier soir, j'étais entrain de regarder des chansons en ASL et je suis tombée sur la version ASL de Fireflies d'Owl City, que j'aime extrêmement beaucoup (oh fait la prof de français) et que voici que voilà :

     

    Donc, je tombe sur la version ASL (ça a fait un peu mal *je sors*), que j'ai trouvé absolument magnifique !! Je ne sais pas, je la trouve mais.. trop belle ! J'adore l'interprétation du garçon de la vidéo, j'aime la façon dont il met de la musicalité dans ses gestes, voyez c'que j'veux dire ?

    Bref, je trouve la version en langage es signes absolument splendide et je pense que je vais l'apprendre...

    Voici la vidéo :

     

    Elle a été un énorme coup de coeur pour moi et je tenais à vous la faire partager (ça se dit, ça ? o.O).

    Je serais très intéressée de savoir ce que vous en pensez ^^

    Bon week-end à tous et de bonnes fêtes de Pâques !


    20 commentaires
  • Challenges !

    Hello tout le monde !

    Alors, depuis que 2014 a commencé, je n'arrête pas de me lancer des "challenges", des petits défis sur tout et rien pour trouver de l'inspiration, apprendre, ou tout simplement pour m'amuser !

    Alors, cette fois-ci, je vais faire le "30 Days of Photography Challenge"

    En fait, j'ai une liste de 30 choses et pendant 30 jours je dois les photographier, en faisant une photo d'une chose de la liste par jour.

    J'ai trouvé plusieurs listes que j'ai mixées afin d'avoir une petite liste plus personnelle (je trouvais ça plus amusant) et je ne les fais pas dans l'ordre. J'en choisis un chaque jour "au pif" (celui qui m'inspire le plus chaque matin he) et je le prends en photo.

    C'est pour moi un moyen sympa de m'amuser et de peut-être m'intéresser à des choses auxquelles je ne fais pas attention tous les jours, et surtout d'essayer de découvrir la beauté cachée de ce qui m'entoure (he)

    Bref, si cela vous intéresse, voici ma liste :

    1 - Food : what I ate

    2 - Smile

    3 - Happiness

    4 - Leaves

    5 - Morning sky

    6 - Books

    7 - Something funny

    8 - Favorite color

    9 - Inspiring person

    10 - My shoes

    11 - Trees

    12 - Hands

    13 - Written words

    14 - Nighttime

    15 - Facial expression

    16 - Movement

    17 - Best friend / friends

    18 - What I wore

    19 - Artwork

    20 - Daily Routine

    21 - Self-portrait

    22 - Black & White

    23 - In my bag

    24 - Technology

    25 - Memories

    26 - Where I slept

    27 - Walking

    28 - Something old

    29 - Macro

    30 - Music

     

    Alors, voilà !

    Du coup, pendant 30 jours (enfin 29 maintenant, j'ai commencé et j'ai fait le numéro 24 : technology), je me balade avec mon appareil photo, et je photographie ce qui est sur ma liste (mais pas seulement !) ^^

    Je trouve ça vraiment sympathique à faire, alors si vous aimez aussi, vous pouvez le faire également, faites-le moi savoir si jamais ça arrive !

    Et si ça vous intéresse aussi, je pourrais également mettre les photos que je prends.

    Voilà voilà, bonne journée/soirée

    À bientôt !


    5 commentaires
  • Les Charlots ! Ne sont-ils pas beaux ?!

    Et oui ! En 2014, je re-découvre les Charlots ! (j'ai un petit soucis temporel, je pense que vous avez remarqué, hein )

    Alors que j'écoutais la semaine dernière, de manière totalement innocente, des extraits du Tribunal des Flagrants Délires (qui est une émission géniale et, petite anecdote, j'avais un professeur l'année dernière qui m'a raconté qu'il séchait parfois les cours quand il était à la fac pour l'écouter !! étonnant, non?),  je suis tombée (au sens figuré, bien sûr) sur un plaidoyer de Luis Rego.

    Je suis pliée (au moins en 8 ) et je suis intriguée par le personnage.
    "Mais y vient d'où, c'type ??!!! C'est un malade, j'adore !" que je m'dis. (oui, ignorance niveau 3652384848797)

    Alors je trouve (du moins RE-trouve, puisqu'on me l'avait déjà dit) qu'il fait partie des Charlots.

    Ça m'intéresse moi, une bande de gars maigres comme des clous, pantalons patte d'eph et longs cheveux (en grand clown que je suis ) !

    Allez hop, je me fais quelques vidéos ! Parmi lesquelles (mes favorites) :

    celle-ci (que je trouve juste EXCELLENTE!!)

    et celle là (je précise que J'ADOOOORE Jacques Dutronc):

    Elles sont magnifiques, non ?!

    Moi, j'adore, alors hier je me suis fait 2 films des Charlots (j'allais en regarder un troisième mais, faut être raisonnable parfois ) : Les Bidasses en folie et La Grande Java

    La Grande Java se classe directement dans mes films favoris, il est génial je trouve. Bon la qualité 1970 / 2014 est pas la même mais la version que j'ai trouvé était plutôt pas mal !

    So, voilà, j'ai (re)découvert les Charlots ! :)

    Et vous, vous aimez ?!

     


    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde ! :)

    Je suis désolée (encore une fois) pour le retard mais voilà un texte que j'ai écrit depuis les vacances mais que j'avais tout simplement la flemme de taper (shame on me ! vous pouvez me taper)

    Maintenant avec les cours et tout ce que je fais à côté (même si c'est pas grand chose, et bien j'ai plus trop le temps de poster) 

    Mais j'écris toujours beaucoup (la plupart des textes en anglais, je les posterai dans la section "My Second world" dès que je pourrai)

    Donc voilà ! Sinon, j'ai une petite histoire très touchante qui m'est arrivée il y a environ 2 semaines... Je la partagerai avec vous dans le prochain article ! Voici mon texte, bonne lecture!  :)

    Under Control

    Under Control


    4 commentaires
  • Bonjour à tous!

    Alors voilà certains de mes derniers dessins.

    J'ai fait des progrès !

    Alors voici une version un peu "pixélisée" on va dire, de Steve Jobs ^^

    Comme, vous savez, c'était un homme plutôt technologie etc.. J'ai trouvé ça sympa de m'éloigner du portrait "traditionnel" au crayon, et de faire quelque chose de différent et qui colle plus avec le personnage. Alors celui là était pour l'anniversaire d'un de mes anciens professeurs, auteur de Triana, avec qui je m'entends super bien et qui est un énorme fan de Steve Jobs, Apple etc...

    J'ai fait des progrès !

    Maintenant voilà un portrait du bel acteur Ian Somerhalder !

    C'est le 1er portrait au crayon que j'ai fait sur du papier Bristol et j'adore ce papier!!

    Je trouve que c'est beaucoup moins compliqué pour moi de faire du réalisme là-dessus que sur le papier que j'utilisais avant qui était à grain. J'aime vraiment beaucoup la texture du bristol.

    J'ai fait des progrès !

    Celui-là est une sorte de gribouillage que j'ai fait pendant une soirée où je m'ennuyais un peu ^^'

    J'espère que ces dessins vous plaisent ! Et encore désolée de ne pas avoir posté d'article pendant un long moment!!

    À vos avis !


    61 commentaires
  • Coucou tout le monde !

    Je me déteste de ne pas vous avoir fait d'articles plus tôt mais vous savez, je bosse, moi, de jour. Je vais au lycée, je tiens pas un stand de crêpes je suis en 1ère, et comme tous les pauvres lycéens je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire etc...

    J'arrive quand même à dessiner et à écrire quelques trucs, c'est pas comme si je mouraaaaais sous le travail !

    Bon voilà, pour vous un petit texte que j'ai écrit il n'y a pas du tout longtemps..

    Il s'appelle : "Rencontre avec ma Muse"

    À vos avis ! :)


    12 commentaires
  • Bonjour à tous !

    Alors, après l'action du blog "neutre en carbone" , je participe à l'action "mon blog donne accès à l'eau".

    En mettant le badge "mon blog source d'eau" sur votre blog, NM Medical fait un don pour vous à l'association '1001Fontaines pour demain' pour permettre à un plus grand nombre de personnes, notamment au Cambodge et à Madagascar, à avoir accès à l'eau potable.

    C'est simple et gratuit !

    Vous n'avez qu'à cliquer sur le badge qui se trouve en haut à gauche, il vous conduira au site où vous aurez toutes les informations sur cette action.

    Ensuite : choisissez, postez un article, envoyez un mail et ce sera fait !


    6 commentaires
  • Hello !

    Alors j'ai participé à un concours de fanfiction sur la série de romans "Triana, vacances à l'île de la Réunion" (un article dessus dans la partie "Découvertes" du blog).

    L'action est un peu pourrie, et ne se résume qu'à quelques lancers d'arbres (original, oui...) mais elle a été faite en dernière minute et l'inspiration n'était pas ce que j'avais en masse dans mon corps à ce moment-là (j'avais plutôt de la fatigue, et quelques regrets d'avoir attendu le dernier jour pour écrire quelque chose...)

    Quelques précisions pour vous aider à comprendre si vous ne connaissez pas le livre :

    - David est un méchant;

    - "caniard" est un mot créole (bah oui, l'histoire se passe à la Réunion è_é) qui désigne une racaille on va dire x)

    Et donc la voilà :

    Seule la chiche lueur d'une lampe éclairait le laboratoire. Penché sur la paillasse, le vieil homme, tremblant, lâchait goutte à goutte le précieux liquide bleu. Une goutte en trop, et ce serait fichu. Il n'avait pas droit à l'erreur. Après avoir pressé une dixième fois la pipette en plastique au-dessus du tube à essai en verre, l'homme essuya la sueur qui perlait sur son front d'un revers de la main, soulagé d'en avoir enfin terminé.

    Un rictus étrange tirait les traits de son visage, un espèce de sourire sadique mélangé à une expression de victoire. Il laissa échapper un rire triomphant et mit le tube à essai en sécurité dans le frigo. Douze heures de repos pour la solution, et elle serait enfin prête.

    Il ne restait plus pour lui qu'à régler les derniers détails du lendemain.

    _

    Les rayons de soleil transperçaient les rideaux fins de la chambre et inondaient de lumière le visage et les cheveux bruns de Thomas. Étendu par-dessus ses couvertures, qui ne lui étaient d'aucune utilité par la chaleur qu'il faisait, il se réveilla, soudain conscient qu'il avait une lumière aveuglante dans la figure.

    Il jeta un coup d’œil au réveil qui trônait sur la table de chevet : 7h02. Presque à l'heure. Il sauta de son lit, fila à la salle de bains et en ressortit dix minutes plus tard, coiffé et habillé. Un rapide détour par la cuisine pour prévenir sa mère de sa sortie et attraper une pomme, et direction le bungalow de Michaël. Thomas s'y rendit à toute vitesse, pressé de voir son meilleur ami. Comme s'ils étaient parfaitement synchrones, le grand blond apparut sur le seuil au moment même où son ami arrivait du fond de la rue. Lorsqu'ils se retrouvèrent, Michaël fut le premier à parler, l'autre étant trop essoufflé pour dire quoi que ce soit.

    - Salut ! Une pomme ?

    - Hein ? Réussit à dire Thomas après quelques secondes.

    - Je croyais qu'on devait aller au Yose Café pour manger.

    - Oui, t'inquiètes ; c'est pas ça qui me remplira le ventre !

    - Ouais...

    Les deux garçons se mirent en route en bavardant, contents de se retrouver enfin. Soudain, Michaël poussa un cri.

    - Ah ! Saleté de moustiques ! marmonna-t-il en se grattant la nuque. Je me suis fait piqué par quelque chose !

    Thomas ne répondit pas. Il avait lui aussi sentit un picotement dans son cou mais décida de ne pas s'attarder dessus, les insectes n'étant pas franchement un sujet passionnant pour lui.

    - Sinon, le bac ? Continua-t-il, indifférent.

    Ils reprirent leur route, oubliant vite les moustiques.

    Après s'être assuré que les deux garçons avaient quitté la rue, le scientifique en blouse blanche, jusque là caché derrière un mur, courut sur la route attraper les deux moucherons électroniques qu'il avait envoyé pour piquer les deux garçons. Leur ADN, voilà ce qu'il manquait à sa fameuse potion bleue. Elle serait parfaitement terminée quand il aurait ajouté les quelques gouttes de sang prélevées par les insectes électroniques.

    Une fois dans son laboratoire - qu'il avait rejoint à toutes jambes –, il enfila ses gants et ses lunettes et entreprit de sortir avec mille précautions le tube à essai qui reposait dans le réfrigérateur. Il sépara en deux la solution et y vida les petits réservoirs qui se trouvaient sur le dos des moucherons. Un dégagement de gaz se produisit et les lèvres de l'homme s'étirèrent en un sourire satisfait.

    - À moi vos pouvoirs, bande de vermines ! ricana-t-il pour lui-même.

    Après avoir manipulé sa potion encore quelques minutes, la mélangeant frénétiquement, il réunit les deux parties de la solution dans un seul tube et la transféra dans une seringue. Fier de voir ainsi son plan fonctionner, il appela son fils en chantonnant :

    - David ! C'est prêt, viens voir !

    Le caniard déboula à toute vitesse dans le laboratoire, excité comme une puce.

    - Enfin !

    Son père lui montra la seringue, triomphant, et la planta dans le bras de son fils. Ils se regardèrent d'un air complice et éclatèrent d'un rire sadique.

    Pendant ce temps, Thomas et Michaël engloutissaient pâtisseries sur pâtisseries et vidaient leur tasse de lait.

    - Demain, j'aurai enfin 18 ans... dit Thomas, pensif.

    - Et oui, bienvenue au club des adultes !

    - Dis, tu as utilisé ton pouvoir depuis la dernière fois ?

    - Non, ça fait presque bizarre.

    Thomas acquiesça en silence. Ils finirent de manger sans rien dire de plus, l'un pensant au fait qu'il allait devenir majeur et l'autre à l'effet que ça lui faisait d'utiliser sa super vitesse. Ils n'avaient pas utilisé leur pouvoir depuis belle lurette et n'allaient pas être déçus lorsque viendraient l'heure de les utiliser à nouveau...

    Le lendemain, les parents de Thomas le réveillèrent dans une cacophonie de « Joyeux anniversaire ! ». Il avait prévu de passer la matinée avec ses parents et l'après-midi ainsi que la soirée avec Michaël.

    Le matin, ils restèrent dans leur bungalow entre eux à bavarder et prendre les appels de leurs proches. Au déjeuner, Mme Mener fit le plat préféré de Thomas, un bon cari poulet, et ils mangèrent un gâteau au chocolat fait maison par Ginette et Thomas lui-même.

    À quatorze heures, Thomas alla retrouver Michaël. Ce dernier attendait déjà son meilleur ami sur le pas de la porte, une boite à la main. Il la tendit à Thomas :

    - Tiens, un cadeau...

    - Merci, il ne fallait pas !

    - Ben voyons ! Je sais que t'es content d'en avoir un, arrête !

    - Oui bon... C'était pour faire comme tout le monde !

    Les deux garçons éclatèrent de rire.

    - Je l'ouvrirai plus tard, d'accord ?

    - OK.

    Thomas alla déposer la petite boite et ils allèrent à la piscine. Ils nagèrent un peu puis allèrent faire un match de football sur la plage et traînèrent à se raconter des souvenirs. Le temps se couvrit ensuite de gros nuages noirs.

    Alors que le soleil disparaissait à peine visible derrière l'horizon et qu'il ne tarderait pas à faire nuit noire, les deux garçons, insouciants, étaient assis sur le sable.

    Soudain, des mains se plaquèrent sur sur leur bouche et une seringue vint se planter dans le bras de chaque garçon. Ils sombrèrent alors dans un profond sommeil. À leur réveil, leurs bras et leurs jambes étaient ligotées, et ils étaient attachés contre un arbre. Ils semblaient être dans une forêt, et le ciel sans étoiles ne leur fournissait aucune lumière. Une lampe sortie de nulle part vint alors éclairer leur deux visages, collés l'un à côté de l'autre. Un homme cagoulé portant une blouse blanche apparut devant eux (« drôle d'accoutrement, on dirait un homme mi-scientifique mi-voleur », pensa Thomas, pas très réveillé).

    Se rendant compte de la situation dans laquelle ils étaient, les deux adolescents commencèrent à paniquer, désormais parfaitement conscients. L'homme cagoulé prit la parole :

    - Alors comme ça vous êtes des super héros ? Je vous observe depuis la première fois que vos pouvoirs sont apparus et je les étudie de près. Grâce à toutes les recherches que j'ai fait sur vous, j'ai pu mettre au point une... potion qui m'a permis de donner vos pouvoirs à quelqu'un qui m'est très cher, et surtout qui les utilisera beaucoup mieux que vous...                                              Avance donc ! Lança-t-il à l'intention de quelqu'un dans le noir.

    Dans une tenue toute noire, cagoulé, un homme sortit de l'ombre et vint se poster devant Thomas et Michaël. Les deux adolescents reconnurent au premier coup d’œil David.

    - Oh non, pas lui ! Ça recommence... marmonna Michaël.

    De la lumière apparut de nulle part, comme si on avait allumé une seconde lampe, bien plus puissante que la petite lampe de poche de l'homme à la blouse, au-dessus d'eux

    - Depuis longtemps je prépare mon coup et j'attends ce moment... Vous allez bientôt être libérés. Le garçon que vous voyez là a vos deux pouvoirs dans son seul corps, il peut les utiliser comme bon lui semble, à l'opposé de vous, qui devez attendre une situation particulière avant qu'ils se déclenchent ; et il les maîtrise beaucoup mieux que vous. Je vous explique : lorsque nous vous relâcheront, vous allez vous mesurer à lui. Il vous exterminera comme de vulgaires insectes, mais pour que ce soit plus amusant, on a décidé de vous laisser libres de mouvements, vous pourrez ainsi ESSAYER de vous défendre. Mais... nous savons d'avance que vous êtes perdus.

    » N'essayez surtout pas de vous échapper, nous avons barricadé la zone. Et nous vous rattraperons bien avant que vous auriez essayé de vous enfuir. Bref, trêve de bavardages. Vas-y, détache-les.

    Les deux garçons se regardèrent, angoissés, se demandant que faire. De la sueur coulaient de leur front et ils tremblaient presque de tous leurs membres. Ils s'échangèrent pendant longtemps des regards affolés et hésitants, mais ils comprirent qu'ils n'avaient pas le choix. Ils devaient se battre.

    Ils se mirent alors à bonne distance en face de David, qui avait un rictus haineux sous sa cagoule. Michaël et Thomas étaient désormais plus furieux qu’apeurés. Le temps sembla suivre leur humeur et la nature se déchaîna : une pluie battante se mit à tomber et un orage violent s'abattit sur Méio-sur-Mer.

    David lança la première attaque. D'une main violente, il arracha un arbre de terre et l'envoya sur les deux garçons. Michaël fondit en avant à toute vitesse pour essayer de l'intercepter mais il arriva trop tard et envoya David s'étaler à plusieurs mètres sur le sol, et fut, lui, projeté vers la gauche.

    Thomas, désormais couvert de ses traces rouges, avait un regard brûlant de colère et d'excitation. Un éclair s'abattit sur lui et il parut l'absorber. De toutes ses forces, il projeta l'arbre sur David, espérant ne pas rater sa cible. Mais ce dernier, bénéficiant de la super vitesse de Michaël, put déguerpir avant de voir l'arbre percuter la terre dans un grondement sourd. Il se brisa littéralement en deux. Michaël s'était relevé et observait David. Qu'allait-il faire ?

    Le cafre fonça sur Thomas et le grand blond l'imita. Ils se retrouvèrent vite côte à côte et Michaël le dépassa sans peine. Il vint se poster devant Thomas.

    L'homme à la blouse blanche avait regardé la scène avec des yeux ronds : comment se faisait-il que Michaël soit plus rapide alors que les deux garçons étaient censés avoir exactement la même quantité de pouvoir ? Ce qu'il ne savait pas, c'était qu'à leur majorité, la puissance des pouvoirs des garçons doublait. Ce n'était pas le cas de David, puisqu'il n'avait pas naturellement des pouvoirs.

    La différence de puissance fut un avantage considérable pour les deux adolescents et c'est ce qui eut raison de David.

    Michaël se rua vers lui à une vitesse folle mais son adversaire tenta de la repousser ; ils firent un moment du surplace. Dans un ultime effort, Thomas déracina un arbre, le tint en hauteur pendant une fraction de secondes et le balança de toutes ses forces deux mètres plus loin que les deux autres garçons. Michaël força sur ses jambes et projeta David en arrière, juste ce qu'il faut pour qu'il tombe à l'endroit même où atterrit l'arbre lancé par Thomas.

    Il s'écroula, écrasé dessous, et perdit conscience.

    Son père, le regard effaré, se jeta sur son garçon. Michaël et Thomas en profitèrent pour quitter à toutes jambes l'endroit, et se rendirent compte qu'ils étaient dans la petite forêt à l'arrière du Yose Café. Quand ils furent assez loin, ils se laissèrent tomber au sol, épuisés, oubliant tout ce qui venait de se passer.

     

    PS : Je bosse en ce moment sur une fiction que j'ai commencé depuis peu et elle avance plutôt bien pour l'instant.

     


    3 commentaires
  • Bonjour à tous !

    Je poste enfin de nouveaux articles, youpiiii !!

    Alors, d'abord je vous mets un dessin que j'ai fait pour Sandro Roque, un artiste du Cirque Raluy :

    De nouveaux dessins !

    Matériel utilisé : porte mine 0.7, crayons 3H,2H,2B,HB, un gros crayon de la marque LYRA et pour estompe coton tige (cest la 1ere fois)

    Temps (oui, enfin je regarde mon temps maintenant) : environ 6h30

    Et maintenant, voici mon tout premier dessin au stylo BIC, je suis directement allée sur un portrait même si j'ai aucune technique avec x)

    Du coup, voilà ce que donne le portrait de Logan Lerman au bic (pardonnez la qualité de la photo où on voit pas du tout les ombres etc sorry) :

    De nouveaux dessins !

    Temps : environ 2h45

    J'attends vos avis :)


    10 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    La découverte que je vous propose aujourd'hui (découverte qui n'en est plus vraiment une d'ailleurs, vu que ça fait presque 1 an que je connais!) -la toute première-, est une série de roman : Triana, vacances à l'Île de la Réunion.

     

    Triana, vacances à l'Île de la Réunion

    (>couvertures des tomes 1 & 2)

     

    Présentation :

    Triana, vacances à l'île de la Réunion est une série de romans fantastiques jeunesse (la 1ère de la Réunion) écrite par Jérôme Giovannoni, illustrée par Moonlight et éditée par Orphie. Elle est pour l'instant composé de 2 tomes et le 3ème devrait paraître dans quelques mois -je crois bien-.

    Résumé du 1er tome : La Réunion, une île magnifique pour des vacances de rêve.
    C'est sur ce paradis isolé au milieu de l'océan Indien, à plus de 10 000 km de son domicile, que Thomas Mener se rend pour la première fois avec ses parents. Mais cet adolescent à un secret : une force surhumaine, cadeau de la nature dont il va découvrir les avantages, mais aussi apprendre qu'il n'est pas le seul à vouloir la maîtriser.

     

    Mon avis personnel : [ça fait plusieurs mois que j'ai lu le tome 2 alors mon avis ne sera pas très pointilleux. Mais, je vais vous en donner un quand même !]

    Je trouve que Triana est avant tout un très bon moyen de faire découvrir à ceux qui ne la connaissent pas l'île de la Réunion. On y retrouve pas mal d'éléments typiques de chez nous et je trouve ça sympa ! J'avoue qu'au tout début, alors même que je venais de découvrir la série et que j'allais commencer à lire le tome 1, j'appréhendais un peu l'histoire des jeunes avec des supers pouvoirs, vous voyez. Ces choses là, quand c'est mal écrit, ça devient vite ridicule ! Mais quand je l'ai lu (et quand j'ai lu le 2ème tome aussi), je me suis rendue compte que c'était parfaitement maîtrisé (que ça dure!!). L'histoire est très prenante (bien qu'on soit en plein dedans et que le suspens est là dans toutes les pages du livre) et les personnages sont super attachants (on s'en rend compte surtout lorsque les personnages on des problèmes entre eux)!

    À chaque fois que le fameux "Triana" est cité, on se demande si on va enfin nous révéler ce que c'est, mais ça n'arrive jamais (et là, vous vous arrachez les cheveux, je vous le dis!) ! Ducoup on accroche tout au long de l'histoire, on ne s'ennuie jamais, il n'y a pas de passages inutiles qui nous font nous demander "mais pourquoi diaaaable a-t-il écrit ça ?! , c'est sûr, j'aurais pas pû dormir ce soir si je l'savais pas !"). Enfin bref !

    Le livre est assez petit ducoup il se lit vite. Et très facilement ! La lecture est très fluide, pas de mots difficiles ou de tournures qui gênent la lecture, en général.

    Ce qui fait de ces romans des livres particulièrement originaux c'est qu'on y trouve des passages... en créole !! (avec traduction, bien sûr ^^). Et là, je vous promets, j'ai A-DO-RÉÉÉÉÉ !!!! Les expressions quelques fois sont à mourir de rire (y a qu'à voir la traduction !!) ; on se demande même si l'auteur passe son temps à écouter les jeunots parler dans la rue ! Bref, le créole (particulièrement dans le tome 1) est excellent et apporte une touche vraiment originale et un brin d'humour à la lecture !

    Voilà, bon, je m'arrête là, je vous avais dit un avis pas pointilleux et je vous ai écrit un pavé !!

    (Je vous entends déjà ! "l'habitude très chere, l'habitude !")

    J'espère que vous essaierez cette série de romans, je vous le conseille énormément !!!

    Les sites pratiques :

    Le site officiel de Triana (qui se touve aussi dans ma liste de liens à gauche)

    La page facebook de Triana

    Le groupe des fans de Triana (dont je suis d'ailleurs l'administratrice !! Bah ouais, l'auteur c'était mon prof, la classe ou pas ?!)


    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    Alors comme vous l'avez vu, le blog a un tout nouvel habillage !

    Il n'y a pas de thème particulier, si ce n'est... La liberté !

    Ne sachant pas trop que faire, j'ai opté pour un thème assez simple et léger... Pas de bordures qui resserrent, pas de couleurs sombres qui dépriment ; que de la joie et de la liberté !

    Je me suis bien amusée à choisir de belles images qui me plaisaient...

    Je remercie d'ailleurs chaleureusement Merisia, pour la magnifique petite personne qui se trouve sur mon header ! Et oui, vous voyez le joli p'tit bout de femme qui se trouve tout en haut, cheveux dans le vent, quand vous ouvrez le blog ? Et bien c'est Merisia qui l'a fait ! Et il est génial *O* so, NO PLAGIAT PLEASE.

    Un de ses blogs (celui où elle m'a gentiment laissé me servir de sa petite poupée) est ici.

    Donc, il y a du nouveau dans la forme, mais aussi dans le fond !

    Afin de rendre mon blog plus personnel et plus convivial, j'ai décidé de mettre une rubrique ("Coups de coeur") où je vous parlerai des musiques, films, livres etc qui m'ont beaucoup plu et je créerai des forums plus tard.

    Alors voilà, je vous laisse découvrir le blog, dans ses moindres coins et recoins !

    Faites-vous plaisir : commentez, laissez des messages dans la Shoutbox ou tout simplement regardez, bonne visite !


    12 commentaires
  • Juno

    Les Enfants de Kirsovak (1ere partie)

     


    votre commentaire
  • Bonjour tout le monde !

    Alors depuis la dernière fois, j'ai fait plusieurs portraits. J'espère qu'ils vous plairont (et désolée pour la mauvaise qualité des images :/)

     

    Portrait de Pierre Desproges :

    Quelques portraits

     

    Portrait d'une amie à moi (Emilie) :

    Quelques portraits

     

    Portrait d'une autre amie (Aurélie) :

    Quelques portraits

     

    Portrait de Jean-Louis Aubert :

    Quelques portraits

     

    Un portrait de mon filleul Hadrien (je suis vraiment déçue de la qualité de celui-là mais j'avais pas de bon appareil photo à ma disposition avant de le donner :/) :

    Quelques portraits

     

    Et ici un dessin que j'ai fait à partir d'une photo de Mick Jagger (il n'a pas d'yeux ni de bouche si vous vous le demandez ; j'ai fait exprès de ne pas les faire ^^ ) :

    Quelques portraits

    Voilà à vos avis ; j'espère que vous aimez :)


    24 commentaires
  • Voici quelques dessins que j'ai plus ou moins récemment fait :

    Portraits

    Portrait d'Alexandre Astier

    Portraits

    Portrait de Daphne Groeneveld

    Portraits

    Un essai de nu (sans ombres)

    Portraits

    Dessin de dragon (fait il y a assez longtemps quand même)

    Dessins

    Autre dessin de dragon (fait dans le même temps que le précedent, je crois que je les avait fait vers octobre 2012


    34 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires