• Vous et l'écriture...

    Vous et l'écriture...

    Bonjour à tous,

    aujourd'hui, j'ai une question. J'ai des questions... pour vous !

    Comment est-ce que vous considérez l'écriture ? Est-ce que c'est une partie de vous-même ou un simple passe-temps ?
    Est-ce que vous n'hésitez pas à montrer aux autres ce que vous écrivez ?

     

    Je pensais à un cadeau et j'en suis venue à me demander : est-ce que les autres voient leur écriture comme moi je vois la mienne ? (même si je sais que nos vues ne peuvent pas être 100% identiques !) Mais j'ai besoin de savoir, dites moi tout !

     

    Merci d'avance à ceux qui répondront à ce post :)

    Bisous ! kiss


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Novembre 2014 à 12:37

    Coucou ChoupiMirlen :-)

    L'écriture fait partie intégrante de moi. J'ai commencé à écrire des petites babioles dès mes 9 ans. J'ai toujours eu besoin d'écrire, même des textes très (trop?) sombres durant mes années ados difficiles. 

    J'ai mis beaucoup de temps avant de faire lire mes textes. En fait ça ne fait que 4 ans. Et je suis contente de l'avoir fait car j'ai compris que l'écriture ne vaut que si elle est partagée. Un peu comme la musique... T'ai-je dit que je composais à mes heures perdues?

    Bisous! 

    J'attends ta participation dans mon atelier hin!!!

    2
    Mardi 18 Novembre 2014 à 14:22

    Hello Mirlen,

    Heureux de répondre à votre question.

    L'envie d'écrire m'a toujours tenaillé. Enfants, je me demandais ce que le haricot vert pouvait bien dire à la patate dans le pot au feu. Ado, très influencé par les Surréalistes (Breton, Eluard, etc) j'ai tenté l'écriture automatique et j'ai eu l'impression qu'il fallait être psychanalyste pour me comprendre. D'ailleurs, aujourd'hui, en me relisant, j'ai bien du mal et je trouve ça drôle. Ce fut, je le crois maintenant, un exécutoire pacifique.

    Plus tard, durant mon service militaire, éloigné de l'Amour de ma vie, mon épouse fut la plus belle source de mon inspiration. Des lettres d'amour bien sûr, mais accompagnées de petites nouvelles drôles ou tristes sur le chagrin de l'éloignement. Il y eu ensuite une longue période pendant laquelle j'ai essayé simplement de soigner ma correspondance avec les amis ou la famille qui me répondaient en m’encourageant à persévérer et quelques textes sur lesquels j'ai tourné en rond sans aboutir.

    Maintenant, c'est plutôt mon penchant pour la contemplation ou la méditation qui me dirige. Les lieux, les instants, les situations traversés dans les balades et les rencontres m’évoquent des idées que j'essaye de restituer avec des mots et des photos. Je ne recopie rien des textes que j'ai écrits dans le passé, ceux qui sont dans mon blog sont "tout neufs"!

    J'ai un défaut, les situations un peu triste m'inspire plus que les heureuses. Par exemple, l'Amour de ma vie avec qui je continue le chemin est peu présente dans mes textes, mais Elle est là avec moi. J'ai quand même rédigé une petite chose pour ma petite fille.    Oui, je suis un papy de 60 ans qui apprécie votre imagination. Cultivez votre don.

    Bien cordialement.

    Pierre photoem

    3
    Mardi 18 Novembre 2014 à 17:00

    Bonjour,

    merci beaucoup à tous les deux pour vos réponses, j'aime beaucoup lire le rapport des autres avec cette passion que nous avons en commun :)

    Cati : je ne manquerai pas de faire un tour sur ton atelier mais en ce moment je rame un peu, je passerai bientôt (pinkie promise ^^)

    Et merci beaucoup Pierre photoem pour votre réponse :)

    Bonne soirée !

    4
    Mardi 18 Novembre 2014 à 17:08

    oups, excusez moi ces fautes que je corrige maintenant :

     

    J'ai un défaut, les situations un peu tristeS m'inspireNT plus que les heureuses. J'ai honte oops

    5
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 09:58

    Je n'avais même pas remarqué ! :p

    6
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 16:36

    Salut! Je crois que les gens voient très différemment notre écriture, aussi bien entre eux que comparé à nous! Parce qu'ils ne peuvent avoir le même état d'esprit que celui, exact, qu'on avait lorsqu'on a formulé telle ou telle phrase. D'ailleurs les vraies relectures, pour moi, c'est quand je redécouvre un texte datant de plusieurs mois, années!!! x) Là je me dis: c'est quelqu'un d'autre qui a pondu ça..!

    Concernant l'écriture, la vraie, pas celle des agendas ni même des dissertations, je la vois comme un matériau, un morceau de moi, effectivement plus prolifique en période triste qu'en période heureuse (quand tout va bien, aucun ''manque'' à combler ni à raconter ... fort heureusement pour nous l'inspiration n'est jamais totalement à plat puisque rien n'est jamais parfait, nous sommes toujours un peu frustrés de quelque chose...^^) que je pose avec des mots de manière assez approximative, puis  que je retravaille pour le faire correspondre aux Autres. Car, oui, même si ça n'est pas une nécessité, le plus passionnant est de partager ce que j'écris; d'ailleurs l'écriture a toujours été communication, avec soi (une sorte d'introspection) comme avec les autres. Ce qui est le plus jouissif, c'est quand on constate que notre écriture est comprise par les autres, qu'il la vivent en la rattachant à leur expérience personnelle de la vie, qui est pourtant si différente, souvent, de la nôtre...  

    Mais au final, ça n'est pas utilitaire, je n'écris pas ''pour'' quelque chose, ou juste parce que c'est un désir, assez mystérieux somme toute ^^ que je sois satisfait ou déçu de mes phrases n'a finalement que peu d'importance, parce que j'ai posé là une partie de moi de façon concrète... Peut-être par peur de l'oubli, de la mort, des limites que nous avons tous face à l'immensité du cosmos, voire juste de l'humanité... peut-être que c'est une façon pour nous de nous sentir un peu plus importants, vivants et forts... Au même titre que tous les Arts, créations; c'est toujours une ''trace'' de plus sur le sentier de l'infini! Bref je m'éloigne x) bisous :) 

     

    7
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 16:11

    Coucou Ello,

    merci beaucoup ! je suis d'accord c'est sympa d'avoir répondu merci , bises! kiss

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 19:10

    Coucou

    le com de Ello me fait penser à ma "comptine pour enfance perdue" chez Jolana.

    J'ai écrit cette comptine sinistre pour dénoncer les violeurs incestueux;

    Or, la plupart des gens qui l'ont lue n'y ont retrouvé que leur peur du "loup" quand ils étaient enfants...

    Ai-je raté ma comptine? Ou bien l'écrit a-t-il une vie indépendante que chacun anime à sa façon?

     

    Bisous

    9
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 10:12

    Bonjour Cati,

    je pense qu'il y a un peu de la 2eme hypothèse, mais je pense qu'on a souvent tendance (comme l'a un peu dit Elloctan, je crois) qu'on relie toujours d'une façon ou d'une autre quelque part ce qu'on lit avec nos expériences personnelles.. C'est quelque chose d'assez automatique il me semble, et donc chacun a une interprétation différente.. (mais parfois elles se rejoignent oui) et on ne peut jamais être sûr à 100% de ressentir la même chose qu'une autre personne, même si l'impression générale est la même.. voyez ce que je veux dire ? Ou je tourne en rond ?

    10
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 11:00

    lol ben on a fait le tour de la question je crois!!! ^^

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :