• What's the matter ?

    Salut tout le monde,

    alors nouveau texte, qui illustre un très gros sentiment que j'ai, souvent, et qui me ressemble beaucoup.

    J'espère que vous comprendrez et que vous aimerez.. N'hésitez-pas à discuter autour !

     

    What's the matter ?

    et comme souvent, une musique pour accompagner le texte (j'estime que musique et texte vont de paire, alors jouez la pendant la lecture ! :))

    What's the matter.

     

    Pourquoi on ne peut pas tourner en rond ?

    « Marche droit, va dans le mur, relève toi. »

    Pourquoi je ne peux pas tourner en rond ?

    What's the matter with that, what's the matter with that ?

     

    Je ne veux pas marcher droit, je suis entourée de brouillard, de fumée et je suffoque...

    Je veux tourner en rond, au moins j'évite le mur, je ne le touche jamais.

    « Lève toi et marche, pose pas ton cul ».

    Je veux pas marcher en rond, tourner tout droit, aller dans le mur...

    Je veux être entourée de fumée, d'un brouillard qui suffoque et que tu me laisses tranquille.

    Laissez-moi tranquille, j'en ai assez. « JPP. J'en peux plus. » Moi non plus...

     

    Pourquoi je ne peux pas tourner en rond ?

    What's the matter, what's the matter ?

    Je veux vivre ma vie, pourquoi je dois suivre la ligne ?

    Tellement droite, je la sens tendue, la ligne.

     

    Donnez du mou, donnez du mou, elle va se casser votre pauvre vie...

    Vous marchez tous en ligne et vous allez dans le mur, je suis vraiment obligée de suivre ?

    Parce que mon cerveau me dit que non... Je veux que vous me laissiez tranquille.

    Je suis entourée de brouillard, de fumée et je suffoque...

     

    Je vois la main, tendue, qui perce

    Le brouillard noir, le brouillard blanc, le brouillard gris. Qui es-tu ? Help me, please !

    Tu tournes tu tournes, et tu me dis :

    « What's the matter, what's the matter ? »

    D'accord, je te laisse tranquille.

     

    Je me perds, je me suis perdue... Je croyais être enfin dans la vraie vie, je suis sortie du placard, mais non... Il semblerait que la vraie vie, ce soit la peste. Ce que je dis n'a plus de sens, tu comprends pas ce que je dis ?

     

                                                                                                         What's the matter, what's the matter...

     

    Je me perds, that's the matter. Je vous appelle, that's the matter ! Et je crie et je hurle, the matter is that ; mais vous ne m'écoutez pas, vous ne vous retournez pas, vous allez droit dans le mur : the matter, c'est ça. Oui, le malheur, c'est ça.

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 17:25

    Comment ne pas adhérer...! Le mélange avec l'anglais fonctionne royalement bien, bravo :) J'espère que tu respires bien malgré tout! 

    2
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 18:52

    Coucou,

    merci beaucoup! disons que j'essaie :)

    bisoux

    3
    Lundi 8 Décembre 2014 à 10:01

    Ma petite Mirlen, des sentiments que j'ai pu ressentir je ne sais combien de fois... Tu es ta propre ancre, restes-y accrochée désespérément. Suis ta propre boussole et tu trouveras ta propre réserve d'oxygène!

    Je t'embrasse!

    Cati

    4
    Lundi 8 Décembre 2014 à 16:28

    Bonjour Cati,

    merci de ton passage.. vos petits mots me réconfortent , bises !

    5
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 13:41

    Superbe, la musique accompagne très bien ton texte, qui semple très personnel.

    Le côté pas organisé illustre très bien ce que tu racontes et ajoute beaucoup de charme au texte.

    J'adore :)

    6
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 16:23

    Merci beaucoup Gwénaëlle Collin !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Samedi 27 Décembre 2014 à 15:42

    Je te souhaite de belles fêtes de fin d'année ma tite Mimi!!!!

    Gros bisous

     

     

    8
    Samedi 27 Décembre 2014 à 20:12

    Metc beaucooup , à toi aussi ^^

    Bisous !

    9
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 14:30

    Wow.

    La je ne sais plus quoi dire... C'est d'une beautée. Je suis complêtement sous le charme de ton texte! Merci de nous faire ressentire tes émotions, merci d'être là. Et surtôut, bravo...

    10
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 17:00

    Bonjour,

    merci beaucoup, je suis contente que ça te plaise autant ! ton commentaire me touche, merci beaucoup :)

    11
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 18:47

    Mais de rien! Tu le mérite!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :